Nouvelles recettes

Les cocktails les plus chers du monde

Les cocktails les plus chers du monde


We are searching data for your request:

Forums and discussions:
Manuals and reference books:
Data from registers:
Wait the end of the search in all databases.
Upon completion, a link will appear to access the found materials.

Si vous cherchez à gaspiller une petite fortune, vous voudrez peut-être parcourir les menus des bars de certains des points chauds les plus exclusifs du monde. Le club de cocktails à mille dollars et plus est un groupe de spiritueux d'élite qui vous coûtera pas moins de 10 billets Franklin et se trouve sur les cinq continents.

Les cocktails les plus chers du monde (diaporama)

Le champion de ceux-ci est le Winston de 12 040 $ créé par Joel Heffernan du Club 23 à Melbourne, en Australie et nommé d'après Churchill, l'homme qui a dit un jour : « Ma règle de vie prescrite comme un rite absolument sacré… la consommation d'alcool avant, après et au besoin pendant tous les repas et dans les intervalles entre eux.

En 2013, le Winston a même fait son entrée dans le Livre Guinness des records du monde comme le cocktail le plus cher du monde, retirant le titre du Salvatore's Legacy à 9 230 $, inventé par la légende du cocktail Salvatore Calabrese pour le Playboy Club de Londres.

Bien que les deux concoctions aient détenu le titre officiel de boisson la plus chère du marché, officieusement, le plus d'argent jamais dépensé pour une seule boisson était de 50 000 $ très cool sur la terrasse de glace sibérienne du restaurant Reka de Moscou. La concoction comprenait 60 ml de Cognac Croizet 1858 Cuvée Leonie, un autre détenteur du titre Guinness Records en tant que cognac le plus cher, Grand Marnier Quintessence, V.E.P et trois diamants des joailliers italiens Crivelli.

Ne commencez pas tout de suite à réserver vos vols vers la Russie - la vente était une vente aux enchères unique lors des festivités d'ouverture des restaurants. Mais ne vous inquiétez pas, il existe de nombreux élixirs qui contiennent des babioles précieuses qui valent la peine d'embarquer dans votre jet privé et d'autres encore qui utilisent les bouteilles les plus rares de la planète.

Il y a quelques années, nous avons arrondi les cocktails les plus chers du monde à l'époque, mais rien n'est éternel (pas même les diamants qui apparaissent comme des marguerites dans nombre de ces cocktails absurdement chers), et notre liste a donc changé et s'est élargie. Jetez un œil à ces cocktails et prétendez que vous aussi êtes capable d'une consommation aussi ridicule et ostentatoire.

10. Mai Tai — 1 036 $

L'hôtel marchand, Belfast

Pour 750 £ (ou environ 1036 $), vous pouvez profiter de la boisson la plus chère de toute l'île d'Émeraude. Le Merchant Hotel de Belfast sert son célèbre cocktail, préparé avec les mêmes ingrédients que le tout premier Mai Tai, avec la recette originale réalisée par Trader Vic en 1944. La boisson est faite avec deux onces de J de 17 ans Rhum Wray & Nephew - il n'existe que 24 bouteilles de rhum - de la glace pilée, du jus de citron vert frais, une demi-once de curaçao à l'orange Holland DeKuyper et du sirop d'orgeat français Garnier, et fini avec un quart d'once de Trader Vic's Rock Candy Sirop et un brin de menthe fraîche.

9. Bon feu - 1 037 $

Skyview Bar, Burj Al Arab Hotel, Dubaï, Émirats Arabes Unis

Comme son nom l'indique, cette boisson a une certaine chaleur, peut-être en hommage à son cadre désertique.

Le rhum cubain vieilli Havana Maximo est flambé et combiné avec de l'essence de fumée et des amers. De plus, le parfum de la boisson est rehaussé de feuilles de lime kaffir et de zeste d'orange. Les fruits secs et la cassonade adoucissent l'affaire. Tout cela et la vue sur les toits de Dubaï font que le cocktail en vaut la peine – mais à 3 810 AED ? Pas vraiment.

En savoir plus sur les cocktails les plus chers au monde

Macha Vapnitchnaia est un écrivain de style de vie et de voyage. Lisez ses aventures sur son site Web, Un pèlerin improbable, ou suivez-la sur Twitter @UnlikelyPilgrim. Reportage supplémentaire par Marcy Franklin.


5 des rhums les plus chers au monde

Il est temps de jouer à un jeu d'association de mots. Nous allons dire un mot et vous dites (à vous-même ou à votre entourage) la première chose qui vous vient à l'esprit. Prêt?

Avez-vous pensé aux pirates ? Les Caraïbes? Quelque chose que tu as ajouté à Coke pendant tes études ?

Ou avez-vous pensé à un esprit raffiné et complexe méritant de lentes glissades et un examen attentif ? Si ce dernier, alors vous, monsieur ou madame, devez être un vrai connaisseur de rhum exquis, le genre de rhum pour lequel vous vous attendriez à payer, disons 50 000 $ la bouteille, non ? Trop? Que diriez-vous de seulement 2 600 $, alors?

Vous pouvez obtenir une bonne bouteille de rhum pour environ 50 $ et une très bonne bouteille pour un peu moins de 100 $. Mais pour barboter dans les meilleurs rhums de la planète - ou du moins les plus chers - vous allez devoir ajouter un zéro ou deux. Ou trois. Peut-être que le rhum trop cher était la raison pour laquelle les pirates volaient des choses au lieu de les payer ? Ou peut-être qu'ils étaient juste des sortes d'abrutis.


Les « cocktails vintage » pourraient-ils être les boissons les plus chères de tous les temps ?

Payeriez-vous un supplément pour boire un cocktail mélangé à des spiritueux aussi vieux que la recette ?

Mots: Jonathan Wells

Il y a six ans, Salvatore Calabrese, le maître mixologue originaire de la côte amalfitaine italienne, est entré dans l'histoire. Un soir d'octobre, Calabrese, qui avait déjà travaillé chez Dukes à St James's et The Lanesborough à Knightsbridge, a créé un cocktail au Playboy Club de Mayfair.

Composé de 1788 Clos de Griffier Vieux Cognac, de 1770 Kummel Liqueur, de 1860 Dubb Orange Curacao et de deux traits d'Angostura Bitters mis en bouteille pour la première fois dans les années 1900, ce n'était pas seulement le plus ancien cocktail du monde - utilisant des spiritueux de l'époque de la Révolution américaine et #8211 mais aussi le plus cher du monde. Le « Salvatore’s Legacy », dit-on, coûte 5 500 £ le verre.

Avance rapide jusqu'à aujourd'hui, et Calabrese semble avoir créé une tendance. Après avoir versé son cœur et son âme et plusieurs centaines de livres de spiritueux dans un verre à cocktail, l'Italien a inspiré de nombreux bars à travers le monde à faire de même. Ces bouteilles ne sont plus des reliques poussiéreuses à dorloter et à enfermer dans des vitrines. Aujourd'hui, ils sont considérés comme étant utilisés, mélangés avec des boissons tout aussi rares et sirotés à loisir et avec une grande décadence.

"Après avoir versé son cœur et son âme - et plusieurs centaines de livres de spiritueux - dans un verre à cocktail, l'Italien a inspiré de nombreux bars à travers le monde à faire de même. "

L'industrie elle-même a également été relancée par ces bouteilles séculaires. Les barmans et mixologues qui s'ennuyaient de plus en plus des spiritueux proposés et se tournaient vers les fumées, les mousses et les réductions du champ gauche pour créer des cocktails intéressants peuvent désormais revenir à l'essentiel, en réduisant le nombre d'ingrédients mais en augmentant la mise de leur qualité. Et cela implique également un travail de détective passionnant, ainsi que la chance de parcourir les armoires à boissons du monde entier à la recherche de trésors oubliés et anciens.

Et il y a une vraie soif de ces cocktails vintage de la part des clients. Au sein de la communauté aux revenus élevés, les buveurs passionnés et avertis sont plus qu'heureux de se séparer de leur argent pour une éclaboussure de ces boissons authentiques et anciennes. Après tout, qui ne voudrait pas profiter d'un mélange à l'ancienne à base de bourbon créé avant même que la recette de la boisson classique n'ait été imaginée ?

Depuis l'effort initial audacieux de Calabrese, de plus en plus de bars et d'hôtels se sont lancés dans l'industrie des cocktails vintage - avec bon nombre de ces établissements basés dans le centre gastronomique passionnant de Londres. Le bar Rivoli du Ritz propose un total de quatre cocktails vintage différents, dont un Negroni mélangé avec du Gordon's Gin des années 1960, du Campari des années 1970 et du Vermouth des années 1980. Ce cocktail le plus vendu est au prix de 90 £ seulement, ce qui est considérablement plus que tout ce que vous trouverez au All Bar One, mais pas un patch sur la boisson la plus chère du menu.

Cet honneur revient à un Sazerac de 500 £, mélangé avec une bouteille de cognac Lhreaud de l'année d'ouverture du Ritz, 1906. Il ne reste que six bouteilles de ce brandy dans le monde, et trois d'entre elles sont assises derrière le bar de l'hôtel emblématique . De l'autre côté de Londres, dans le Savoy, le Beaufort Bar propose six cocktails vintage, tous avec leurs propres leçons d'héritage et d'histoire à considérer pendant que vous sirotez.

Pour le Nacional à 250 £ le verre, nommé d'après l'hôtel préféré de Churchill et Hemingway à La Havane, le barman en chef Joe Harper utilise du rhum cubain des années 1940 et 1960, de l'eau-de-vie d'abricot, une éducation aux processus de distillation du passé. Et, si vous avez les poches très profondes, pourquoi ne pas tracer la vie de et prendre une gorgée de la réserve exclusive de rhum Harewood House du Beaufort Bar, distillé à la Barbade en 1780. Le Savoy facture 12 000 £ par client pour avoir la chance de sirotez ce « vrai morceau de l'histoire des liquides » – un highball à haute volée s'il en est un.

Mais y a-t-il réellement un avantage à utiliser ces anciens spiritueux pour donner du peps à votre boisson, à part le paon évident pour les autres buveurs ? D'après les connaisseurs, oui. Au fil des décennies et, dans certains cas, des siècles, au cours desquelles les entreprises ont créé leurs spiritueux signature, les recettes ont changé pour des raisons allant de la disponibilité des ingrédients aux goûts des clients. Et cela se traduit par des cocktails au goût très différents.

« Les buveurs avertis et avertis sont plus qu'heureux de se séparer de leur argent pour un verre de ces boissons authentiques et anciennes. »

Les types de céréales ont disparu, les bois de barriques ont changé et le volume de production des spiritueux diffère désormais. Le whisky Bourbon est plus doux aujourd'hui, et un gin vintage riche en alcool devient de plus en plus doux avec l'âge. Ces spiritueux ont vécu, et bien que tous n'améliorent pas le goût de votre cocktail, ils lui donneront une toute nouvelle saveur excitante. Si vous avez l'argent...

Bien qu'avant de cliquer, en souhaitant que vous ayez quelques milliers de livres de rechange à déposer sur un verre d'histoire liquide, sachez ceci : The Ivy à Covent Garden, pour tous ses invités glamour et célèbres, propose le cocktail vintage le plus abordable de Londres. Il n'est peut-être pas vieux de plusieurs siècles, mais le cocktail au champagne 1917, mélangé avec du champagne « R » de Ruinart centenaire, du cognac Hermitage 1917 et un morceau de sucre imbibé de Madère 1917 – ne coûte que 25 £. Alors levez votre verre, car l'ancien est le nouveau, le nouveau.

Gentlemen's Journal est heureux de s'associer à la campagne The Prince's Trust RISE, qui œuvre à la création d'un réseau de jeunes adultes âgés de 21 à 45 ans, passionnés par la mobilité sociale. Vous pouvez devenir un Prince’s Trust Riser en faisant un don de seulement 20 £ par mois au programme.


Essayez le gin le plus cher du monde dans ces cocktails audacieux

À 45 $ pour une bouteille de 375 ml, Monkey 47 Schwarzwald Dry Gin est le gin le plus cher du marché en ce moment, et aussi le plus intéressant. Prenez une bouffée et vous verrez (enfin, le nez) exactement de quoi je parle. La plupart des gins au genévrier ont un fort arôme boisé, mais celui-ci sent comme quelqu'un qui a mis en bouteille une forêt entière.

En fait, c'est pratiquement ce que les distillateurs derrière Monkey 47 ont fait, cueillir 47 plantes de la Forêt-Noire allemande et les faire macérer dans un mélange d'alcool de mélasse et d'eau de source pour créer le gin. Wowza.

Comment un distillateur allemand s'est retrouvé à fabriquer un spiritueux traditionnellement britannique est une autre histoire : en 1951, un commandant britannique à la retraite nommé Montgomery Collins a déménagé dans la région de la Forêt-Noire du nord de l'Allemagne pour se lancer dans l'horlogerie et s'est rapidement retrouvé à manquer le verre de son pays natal. Il a commencé à expérimenter avec ses propres variétés de contrebande, en utilisant le genévrier abondant de la Forêt-Noire aux côtés de plantes et d'herbes plus inhabituelles et a finalement mis la recette finale dans une boîte en bois dans sa maison d'hôtes de campagne. En 2006, le fondateur de Black Forest Distillers en Allemagne a trouvé la recette et a décidé de la faire revivre, en la surnommant Monkey 47 en l'honneur du singe du commandant, Max. Un succès en Europe, il a été lancé à New York l'année dernière et continue de se déployer aux États-Unis.

Monkey est le gin le plus audacieux et le plus compliqué que j'aie jamais goûté par un glissement de terrain, frappant la bouche avec du genièvre, du poivre, des fleurs, des agrumes et des fruits amers, grâce à une bonne dose d'airelles de la Forêt-Noire. Essayez quelques gorgées soignées pour la nouveauté, mais étant donné qu'il est à 94 % (47% d'alcoolémie, vous comprenez ?) En plus d'offrir une saveur aussi intense, il est criant d'être équilibré dans un cocktail. Des barmans professionnels du monde entier partagent leurs recettes préférées ci-dessous :

jus de singe

Recette créée par Raveen Misra, chef exécutif du bar Nektar à Singapour

1 dose de jus de pamplemousse fraîchement pressé

1 dose de jus de citron vert fraîchement pressé

Dans un shaker rempli de glaçons, mélanger tous les ingrédients et agiter vigoureusement. Filtrer dans un verre à cocktail réfrigéré.

Recette créée par Jordi Otero, gérant du bar à Bocagrande à Barcelone, Espagne

2 volumes de jus de citron fraîchement pressé

Infuser le gin avec le thé au jasmin pendant 2 minutes. Dans un shaker rempli de glaçons, mélanger le gin, le St. Germain, le jus de citron, le sirop simple et le blanc d'œuf. Secoue vigoureusement. Filtrer dans un gobelet réfrigéré et garnir de jus de canneberge.

Recette créée par Arndt Heißen, gérant du bar du Curtain Club au Ritz Carlton à Berlin, Allemagne

2 volumes de jus de citron fraîchement pressé

Dans un shaker rempli de glaçons, mélanger tous les ingrédients et agiter vigoureusement. Passer dans un gobelet réfrigéré.

Pour en savoir plus sur ce que j'aime en ce moment, découvrez ces cocktails au champagne de Playboyle guide des barres de 1971. Suivez-moi sur Forbes et Twitter.

En tant qu'ancien éditeur de reportages et de style de vie pour The Chicago Tribune, le magazine People et Time Out Chicago, j'ai couvert les restaurants et les bars à travers le pays pour plus…

En tant qu'ancien éditeur de reportages et de style de vie pour The Chicago Tribune, le magazine People et Time Out Chicago, j'ai couvert les restaurants et les bars à travers le pays pendant plus de 10 ans. Suivez-moi sur Twitter et Instagram : @Marissa_Conrad aux deux.


Mieux servi congelé, le Daiquiri occupe une place et est cité comme étant le favori du barman. D'origine cubaine, cette recette amusante de petit nombre demande du rhum blanc, du jus de citron vert et du sirop de sucre - et il est toujours secoué avant d'être servi.

Arrivé à la deuxième place pour la sixième année consécutive, ce cocktail est l'un des plus faciles à préparer à la maison, ce qui explique probablement pourquoi il est si populaire. Il fait également partie des trois meilleurs cocktails servis dans 42% des bars interrogés. Combinez simplement Campari, vermouth sucré et gin.


La margarita la plus chère d'Amérique coûte 2 500 $

Bonne fête nationale de Marguerite ! Oui, c'est aujourd'hui ! Et si vous vous demandez A. comment célébrer, B. situé à New York et C. avez 2 500 $ à dépenser, la réponse est simple : profitez d'un cocktail record au restaurant Selena Rosa dans l'Upper East Side.

Oui, c'est combien coûtera le "Silk Stocking Margarita" car il commémore le 70e anniversaire de l'invention de la margarita&aposs. Mais comment le restaurant pourrait-il autrement établir le record de "America&aposs Most Expensive Margarita" ? En outre, si l'on considère qu'il est fait avec la tequila Clase Azul Ultra A༞jo à 1 500 $ par 750 ml, le prix est logique.

Le mérite du Silk Stocking Margarita revient au barman américano-mexicain Marco Antonio, qui l'a nommé d'après une clé du quartier dans l'histoire de la boisson et de l'apos. Il sera également, selon un communiqué, "être bordé d'un mélange de sels mexicains exclusifs et garni d'un citron vert fraîchement coupé et d'un jalape coupé en spiraleño, embroché par un mini parasol et complété par des pétales de rose."

Comme de nombreux cocktails, l'histoire de la margarita&aposs est un peu brumeuse, mais Alfred Cointreau est allé en profondeur avec Nourriture et vin aujourd'hui sur la façon dont ce délice bordé de sel est le fruit de l'idée d'une mondaine de Dallas nommée Margaret Sames, qui l'a créé (ou du moins codifié) en 1948. Aujourd'hui, c'est l'une des boissons les plus populaires en Amérique, avec 185 000 cocktails préparés et consommés tous heure, selon le Nouvelles quotidiennes de New York.

Si le Silk Stocking Margarita est l'un d'entre eux, sachez que vous avez également la possibilité de le savourer avec des tacos au caviar convenablement extravagants, parmi d'autres « délicats contemporains de fusion mexicaine ». La margarita record est un peu plus festive que la dernière fois que Selena Rosa a fait l'actualité : En 2016, elle a dû changer son nom de Selena Rosa Mexicana après un différend avec la chaîne Rosa Mexicano, ainsi que de supprimer les mots "Mexique" et "Mexicain" de son menu. Il est heureux pour tout le monde, alors, que servir la margarita la plus chère de l'Amérique reste un jeu équitable.


C'est l'esprit

Il y a eu deux tentatives notables de battre des records cette semaine. Le premier était la tentative de Felix Baumgartner de battre le record du monde de chute libre, établi en 1960. Le second est celui qui aurait pu facilement être tenté dans les années 1960 : le cocktail le plus cher du monde, à l'intérieur du Playboy Club sur London&# x27s Park Lane, par le célèbre barman italien Salvatore Calabrese. Alors que Baumgartner devait faire face à des vents forts, à une altitude de 120 000 pieds et à une mort possible, tout ce dont Calabrese avait besoin était une paire de mains stable, une connaissance des cocktails d'un connaisseur et plusieurs des bouteilles de spiritueux les plus chères au monde.

Qu'est-ce qui pourrait mal se passer? Eh bien, Salvatore a tenté le record du monde en juillet, mais la calamité a frappé : la bouteille de 1778 Clos de Griffier Vieux Cognac, d'une valeur d'environ 50 000 £, a été abandonnée. « Quand quelque chose est brisé dans un bar, il est normalement nettoyé immédiatement », dit-il. 'Mais dans ce cas, tout le monde est resté debout à regarder la flaque d'eau pendant 10 minutes. Doit-on essayer de l'éponger et de filtrer le liquide ? Nous l'avons nettoyé à la fin assez curieusement, le barman qui l'a nettoyé a été arrêté par la police alors qu'il rentrait chez lui et lui a demandé s'il buvait.

Les restes de cette bouteille se trouvent maintenant derrière une vitre dans le "cabinet du musée" du bar Salvatore, qui contient plus d'un million de livres sterling de cognacs vintage. Pour la tentative d'aujourd'hui, cependant, il a réussi à trouver une bouteille de remplacement, ainsi qu'une bouteille de liqueur Kummel de 1770, un Dubb Orange Curacao de 1860 et une petite bouteille d'amers Angostura du XIXe siècle.

Publicité

En plus d'être la boisson unique la plus chère de l'histoire, le cocktail record de Salvatore sera également le plus ancien, avec un âge combiné de 730 ans. Deux des bouteilles ici sont de l'époque de la Révolution américaine, du capitaine Cook et de Marie-Antoinette. William Wordsworth est né en 1770. C'est aujourd'hui un événement d'une importance quasi archéologique. En effet, Salvatore s'attaque au sceau de cire du premier flacon avec toute la sensibilité d'une fouille de tombe de l'âge du bronze. Il y a plusieurs minutes de silence pendant qu'il se débat, devant un public d'habitués du bar, d'amis et de collègues barmans, utilisant un couteau chauffant pour détacher le bouchon… et c'est parti. Une fois les quatre bouteilles ouvertes, Salvatore goûte un dé de chacune, "pour voir si la boisson est toujours vivante et peut être utilisée". Le verdict? 'Maman Mia !'

Pour la tentative, lors de la London’s Cocktail Week, il utilise un ouvre-bouteille centenaire, le premier verre à mélanger qu'il ait jamais utilisé, qui lui a été offert il y a 40 ans, et un verre rare du XIXe siècle. La glace n'est pas vintage, mais merveilleusement pure. 'Salvatore's Legacy' est mélangé et brassé, échantillonné par son inventeur, puis remis à un homme dans le coin à boire. Pour que la tentative soit vérifiée par le Livre Guinness des Records, le cocktail doit être réellement acheté par quelqu'un. L'invité anonyme recevra une facture de 5 500 £. Pour un seul verre.


Les 15 meilleurs livres de cocktails à ajouter à votre panier de bar

Parfois, vous venez d'avoir un de ces jours/semaines/mois/années (@ 2020) et tout ce que vous voulez vraiment, c'est un sacré bon cocktail. Vous pensez peut-être que vous ne pouvez les obtenir qu'en sortant du confort de votre maison et en entrant dans un bar, mais détrompez-vous ! À l'aide de livres de recettes de cocktails, vous pourrez préparer un excellent cocktail à la moitié du prix de celui que vous obtiendriez à votre point d'eau local.

Et je sais que vous pensez probablement que la seule boisson que vous savez préparer est un shot de tequila (ce qui ne doit pas être sous-estimé), mais des livres de cocktails existent pour faire passer vos capacités de médiocre à maître mixologue. Et avec l'aide de mon fidèle ami, Internet, j'ai trouvé les meilleurs livres de recettes de cocktails pour vous permettre d'apprendre.

Ces livres fournissent des informations sur tout ce que vous devez savoir pour préparer un délicieux cocktail. Ils répondent à des questions comme « d'où vient mon alcool ? et "qu'est-ce que c'est qu'un jigger ?" Et une fois qu'ils vous auront tout appris sur les bases, vous pourrez vous lancer directement dans la préparation de ces cocktails raffinés. Lorsque vous achetez ces livres, vous n'aurez même pas besoin de sortir pour un bon cocktail, et c'est ce que nous aimons appeler un rêve devenu réalité.


Pour la troisième place se trouve le Cuba Libre qui signifie simplement Cuba Libre. C'est un highball composé de cola, de rhum blanc et de citron vert. En Amérique du Nord, il est généralement appelé Rhum and Coke. Il n'y a pas de récit historique exact de ce troisième cocktail le plus vendu dans le monde. Comme son nom est Cuba Libre, on pense qu'il est originaire de Cuba.

La deuxième place revient à la célèbre et populaire boisson highball, le tournevis. Il est essentiellement composé de deux ingrédients : du jus d'orange et de la vodka. Mais cette boisson a différentes variantes selon les lieux et les pays. Cette boisson est aussi appelée « vodka et orange ». Il était de notoriété publique que cette concoction avait été inventée par des ingénieurs américains qui ajoutaient discrètement de la vodka dans des boîtes de jus d'orange et remuaient les boissons avec leurs tournevis, d'où le nom de tournevis.


Le cocktail le plus populaire dans chaque État pendant la pandémie

Il n'est pas surprenant que les gens préparent plus de cocktails à la maison depuis que la pandémie de COVID-19 a fermé les bars l'année dernière. Mais les types de cocktails que nous choisissons de mélanger semblent varier selon la géographie.

Les employés de la société de récompenses de voyage Upgraded Points ont élaboré une carte mettant en évidence le cocktail le plus populaire de chaque État (et de Washington, D.C.). Apparemment, les Californiens ont un faible pour le paloma, tandis que les Virginie-Occidentaux aiment les Russes blancs.

La carte s'appuie sur les données de recherche Google Trends de mars 2020 à mars 2021. En plus des meilleurs cocktails au cours de l'année pandémique, Upgraded Points a également examiné la popularité de différentes boissons au printemps et en été par rapport aux saisons d'automne et d'hiver.

L'analyse de Upgraded Points a révélé que le mimosa était le cocktail le plus populaire dans le plus grand nombre d'États : Colorado, Géorgie, Illinois, Maryland, Caroline du Nord et Tennessee. Un autre cocktail à base de champagne le bellini a dominé en Alabama et en Oklahoma.

Cinq cocktails étaient le premier choix dans trois États chacun : piña colada, refroidisseur à vin, White Russian, margarita et mojito. La margarita était également le deuxième cocktail le plus populaire au cours des saisons chaudes et froides.

Naturellement, il y avait certains favoris locaux, comme le daiquiri en Louisiane et le mai tai à Hawaï. Dans d'autres révélations sans surprise, Upgraded Points a également constaté que l'intérêt de recherche pour les «recettes de cocktails» a presque doublé en mars 2020 par rapport à mars 2019.

Visitez le site Web des points améliorés pour plus d'informations sur les cocktails les plus populaires dans chaque État à différentes saisons pendant la pandémie.


Voir la vidéo: Eesti kõige-kõige: Kallim auto (Juillet 2022).


Commentaires:

  1. Darcel

    Je pense qu'ils ont tort. Écrivez-moi en MP, discutez-en.

  2. Nesida

    Mon père a beaucoup de joie! )))

  3. Rowson

    il a parfaitement raison

  4. Heikki

    Le message incomparable;)



Écrire un message