Nouvelles recettes

Les meilleures lasagnes de notre site


Pourquoi diable vous dirait-on de faire des boulettes de viande, de les faire dorer, puis de les casser en morceaux – pour un ragù ? Cela semble fou, mais c'est le meilleur moyen que nous ayons trouvé pour saisir un gros lot de viande sans trop la cuire. Cette MeatballMethod ™ donne une couleur profonde (aka saveur) avec une viande tendre. Si vous voulez utiliser des pâtes fraîches, allez-y, vous vous surpassez. Nous avons également testé la recette avec des nouilles sans ébullition, mais nous avons constaté qu'elles absorbaient beaucoup plus de sauce et que la lasagne perdait son merveilleux suintement ; au lieu de cela, nous recommandons les trucs séchés réguliers. Cela fait partie de Notre site's Best, une collection de nos recettes essentielles.

Ingrédients

Ragù Bolognaise

  • 1 lb de paleron de boeuf haché (20 % de gras)
  • Sel casher, poivre fraîchement moulu
  • 2 cuillères à soupe. Huile d'olive vierge extra
  • 2 oz. pancetta ou tranche de bacon, hachée
  • 1 oignon moyen, haché finement
  • 1 branche de céleri, hachée finement
  • 1 carotte moyenne, pelée, hachée finement
  • 1 28 onces. peut tomates pelées entières
  • 1 tasse de bouillon de poulet faible en sodium

Béchamel

  • ¼ tasse plus 3 c. farine tout usage
  • 125 grammes. Parmesan, râpé grossièrement (environ 1 tasse)
  • Sel casher, poivre fraîchement moulu

Assemblée

  • 1¼ lb de nouilles à lasagne séchées (nous aimons De Cecco car elles sont larges et courtes)
  • Huile d'olive extra vierge (pour graisser)

Préparation de la recette

Ragù Bolognaise

  • Préchauffer le four à 225°. Mélanger le porc et le bœuf avec les mains dans un grand bol; assaisonner généreusement de sel et de poivre, puis mélanger à nouveau. Former environ 18 grosses boulettes de viande (elles n'ont pas besoin d'être parfaites, vous les écraserez plus tard).

  • Chauffer l'huile dans un grand faitout à feu moyen-vif. En travaillant en 2 lots, cuire les boulettes de viande, en les retournant de temps en temps et en réduisant le feu si le fond de la casserole semble en danger de brûler, jusqu'à ce qu'elles soient entièrement dorées, environ 6 minutes par lot. Transférer sur une plaque à pâtisserie à rebords au fur et à mesure de la cuisson.

  • Réduire le feu à moyen. Ajouter la pancetta et cuire, en remuant souvent, jusqu'à ce qu'elle soit légèrement dorée et commence à être croustillante, environ 5 minutes. Ajouter l'oignon, le céleri, la carotte et l'ail et cuire, en remuant de temps en temps, jusqu'à ce qu'ils ramollissent, de 6 à 8 minutes. Ajouter la pâte de tomate et cuire, en remuant constamment, jusqu'à ce que la pâte noircisse, environ 2 minutes. Ajouter le vin et cuire, en remuant de temps en temps, jusqu'à ce qu'il soit presque complètement évaporé, de 4 à 5 minutes. Ajouter les tomates en écrasant avec les mains et augmenter le feu à moyen-vif. Cuire, en remuant de temps en temps, jusqu'à ce que le liquide soit confituré et réduit de moitié environ, de 8 à 10 minutes. Ajouter le bouillon et le lait et remettre la viande dans la casserole. Porter à ébullition. Couvrir la casserole en laissant le couvercle légèrement entrouverte et transférer au four. Faites cuire la sauce (pas besoin de remuer, mais vérifiez après 1 à 2 heures pour vous assurer que le liquide mijote doucement, en ajustant la température du four au besoin) jusqu'à ce que les boulettes de viande soient tendres en morceaux, 3 à 4 heures.

  • À l'aide d'un presse-purée, briser les boulettes de viande et les incorporer au liquide (vous devriez avoir environ 8 tasses de ragù); Assaisonnez avec du sel et du poivre. Réduire à feu moyen-doux si nécessaire pour épaissir.

  • Avancez : La sauce peut être préparée 4 jours à l'avance; laisser refroidir, puis couvrir et réfrigérer, ou congeler jusqu'à 3 mois.

Béchamel

  • Faire fondre le beurre dans une grande casserole à feu moyen. Incorporer la farine et cuire, en fouettant de temps en temps, jusqu'à ce que la farine commence à sentir un peu de noisette, environ 4 minutes. Incorporer rapidement le lait et augmenter le feu à moyen-vif. Porter à ébullition et cuire, en fouettant de temps en temps, jusqu'à ce que la béchamel épaississe, environ 4 minutes. Réduire le feu à moyen-doux et cuire, en fouettant de temps en temps, jusqu'à consistance lisse et veloutée, environ 10 minutes. Retirer du feu et incorporer le parmesan, le poivre de Cayenne et la muscade (vous devriez avoir environ 6 tasses); Assaisonnez avec du sel et du poivre. Transférer dans un grand bol, couvrir d'une pellicule plastique et utiliser dans l'heure ou réfrigérer.

  • Avancez : La béchamel peut être préparée 1 jour à l'avance. Gardez au frais. Réchauffez juste assez pour desserrer avant utilisation.

Assemblée

  • Préchauffer le four à 325°. Cuire les nouilles dans une grande casserole d'eau bouillante salée, en remuant de temps en temps et en séparant les nouilles pour qu'elles ne collent pas les unes aux autres, jusqu'à ce qu'elles commencent tout juste à ramollir mais à se casser en deux plutôt que de se plier une fois pliées ; 3 minutes est le nombre magique. Ils seront si fermes que cela semblera tout faux, mais c'est ce qui sépare les couches de lasagne al dente des couches gommeuses. Transférer les nouilles dans un grand bol d'eau froide pour les refroidir. Égoutter et poser à plat en une seule couche sur une plaque à pâtisserie à rebords, séparés par du papier sulfurisé ou du papier ciré.

  • Huiler légèrement un plat de cuisson en verre ou en céramique de 13 x 9 po. Étaler 1½ tasse de ragoût dans le plat. Étendre une seule couche de nouilles sur le ragù (vous devrez couper quelques nouilles en deux pour combler tous les trous). Verser 1¼ tasse de béchamel sur les nouilles , étendre en une couche uniforme avec une petite spatule coudée. Garnir la béchamel de 1 ½ tasse de ragù. Répéter l'opération en créant 5 couches de pâtes (ou 6, selon la profondeur de votre moule) et terminer avec 1 tasse de béchamel restante. au bord supérieur du plat, et la couche supérieure de pâtes deviendra super croustillante une fois cuite.

  • Couvrir d'un morceau de papier d'aluminium légèrement huilé et placer sur une plaque à pâtisserie à rebords (juste pour attraper les gouttes). Cuire les lasagnes jusqu'à ce qu'elles bouillonnent doucement sur les bords, environ 1 heure. Retirer du four et augmenter la température du four à 425°; placer soigneusement la grille au-dessus du four. Découvrir et continuer à cuire jusqu'à ce que le dessus soit doré et croustillant sur les bords, de 10 à 15 minutes.

  • Laisser reposer 10 minutes avant de servir.

  • Avancez : Les lasagnes non cuites peuvent être assemblées 1 mois à l'avance. Laisser refroidir, puis couvrir de plastique et congeler. Laisser décongeler une nuit au réfrigérateur, puis cuire comme indiqué.

Vidéo associée

Chris prépare les meilleures lasagnes de notre site

Section des critiquesC'est la chose la plus délicieuse que j'ai jamais mangée. Je l'ai essayé une fois avec des saucisses au lieu de porc et c'était encore meilleur. C'est beaucoup de travail, mais pas autant que les autres lasagnes que j'ai faites. Ma béchamel a échoué la première fois, alors je suis allé au magasin et j'ai pris plus de lait et je l'ai ajouté lentement comme dans la vidéo. Ça a marché alors. Merci Maroc, je t'aime!AnonymeCharlotte, NC28/07/20Les nouilles à lasagne "sans ébullition" sont une énorme arnaque. Certains ont entendu parler de la méthode facile de faire des lasagnes sans se brûler les doigts, et ont commencé à commercialiser des nouilles à lasagne séchées ordinaires comme "sans ébullition". Sérieusement, vous n'avez pas du tout besoin de faire bouillir les nouilles. Ne gaspillez pas non plus votre $$ en nouilles "sans ébullition". Utilisez des nouilles à lasagne séchées ordinaires et ajoutez de la sauce supplémentaire dans vos couches. La sauce supplémentaire est absorbée par les nouilles, les nouilles cuisent et ramollissent pendant la cuisson des lasagnes, et le résultat est une recette beaucoup plus facile, sans avoir à faire face à des nouilles collantes et ingérables qui se déchirent facilement, des lasagnes al-dente parfaites et des doigts non brûlés . J'ai fait des lasagnes de cette façon pendant des années, et c'est le meilleur.zenfrodoColumbus Ohio07/23/20J'adore cette recette. Ce sera la 2ème fois que je le fais. Je vais être un surdoué cette fois et faire mes propres pâtes aux épinards. C'est la lasagne préférée de ma famille! Je le refait sur demande. C'est plus "authentique" que d'autres recettes avec beaucoup d'herbes et de fromages. Nous sommes allés plusieurs fois en Italie et cela ressemble plus à ce que nous avons eu là-bas.skpillowDallas Texas 01/07/20Ne vaut pas le temps et les efforts. De bons ingrédients gaspillés. Où est le basilic, l'origan ? Je ne peux pas croire que c'est "le meilleur".judypatelHouston 19/06/20Excellent! L'effort en vaut vraiment la peine. Je pensais vraiment que c'était étrange de faire les boulettes de viande juste pour les écraser plus tard, mais le concept fonctionne vraiment ! Quelle idée fabuleuse ! Vous obtenez la profondeur de la saveur et la texture du brunissement de l'extérieur sans vous enrouler avec toute la viande sèche. J'aime une recette qui vous donne une excellente et nouvelle technique à apporter à vos autres recettes. J'aime la pensée que Chris apporte à chaque étape de ses recettes. Je le referai certainement. C'est la recette que vous recherchiez! J'ai tout suivi étape par étape dans cette recette et je n'ai rencontré qu'un seul problème que Chris n'a certainement pas rencontré dans la vidéo. J'ai trouvé ma sauce trop grasse et elle n'était pas liante comme elle le devrait. Je l'ai réparé en le laissant au réfrigérateur pendant la nuit et en grattant la majeure partie de la graisse qui montait au sommet. C'était une solution facile et la sauce a fini par avoir la même consistance que la vidéo. Je l'ai fait pour l'anniversaire de mon père et il m'a demandé si je pouvais y ajouter de la ricotta et du mozz. Ainsi, sur la moitié du plateau, j'ai ajouté des cuillerées de ricotta à l'une des couches de viande et de la mozzarella fraîche au sommet. Il n'avait certainement pas besoin de cet ajout, mais la recette est suffisamment flexible pour bien fonctionner.AnonymeOviedo, Floride06/07/20Incroyable. Les nouilles pas assez cuites étaient géniales. Je l'ai fait avec mon fils de 13 ans. Quand il a vu la mesure de farine 1/4 tasse plus 3 TBSP, il m'a demandé s'il s'agissait d'une recette de Chris Maroc. Apparemment, il pensait que tout le monde aurait juste arrondi à 1/2 tasse.marilynksmithDenver05/25/20Oh absolument, je le referais. Évidemment c'est un peu de travail, mais ce n'est pas si mal si vous le divisez en deux jours. C'était INCROYABLE. Je l'ai aimé. Mon mari a adoré. J'avais l'impression d'être en Italie. Il n'y avait aucune sensation de manger une lasagne congelée bon marché. J'ai moi-même fait quelques modifications, principalement la disponibilité de la nourriture à l'époque, et je pense en fait que cela a peut-être ajouté plus de profondeur à la saveur de la lasagne. J'ai utilisé seulement un peu plus d'une livre de porc et une livre de bœuf haché. De plus, c'était de la saucisse de porc italienne dont j'ai retiré le boyau, plutôt que du porc haché ordinaire. Cela a ajouté une saveur fantastique. Pour la béchamel, j'ai utilisé 5 cuillères à soupe de beurre, 4 tasses de lait, 1/2 tasse de farine et j'ai ajouté du poivre de Cayenne et plus de muscade que nécessaire (un peu plus proche d'une recette Giada). J'ai ajouté lentement le lait après avoir mélangé le beurre et la farine et il a bien épaissi. J'ai dû réduire la bolognaise pendant un moment (40 min? 1 h) à feu doux (j'ai sorti la sauce après 3 h). Je l'ai monté le lendemain. J'ai réchauffé la béchamel juste assez pour la ramollir avant l'assemblage et j'ai mélangé la bolognaise froide pour mélanger la graisse par le haut. J'ai aussi cuisiné le plat 15-20 min de plus sur 325, étant donné que les sauces étaient froides. C'était absolument décadent. Cela doit être ma lasagne préférée de tous les temps. Cela vaut donc la journée de travail. Mieux que n'importe quel restaurant de pâtes que j'aie jamais eu. J'ai fait une livre de porc et une livre de bœuf, et j'ai ajouté 8 onces de champignons finement hachés aux boulettes de viande. J'ai également ajouté de l'origan frais, du romarin et du thym avec le mélange carotte/oignon/céleri. Quel monstre absolu. Un véritable effort de deux jours et un véritable écueil lorsque vous l'apportez à la table et le coupez. Tellement satisfaisant - aussi bon que la cuisine et la nourriture peuvent être, surtout un lundi soir. Regarder Chris parler du plat et de son développement au fur et à mesure est très utile – j'ai vraiment pensé au développement de la saveur en commençant le roux et en saisissant la viande, et chaque étape commence à en valoir la peine. J'ai des restes pendant des jours, peut-être des semaines. Les meilleures lasagnes de tous les temps.AnonymeBrooklyn04/21/20omg nous n'avons jamais fait de lasagne auparavant et nous avons acheté les mauvaises NOUILLES. aussi nous avons gravement sous-estimé le temps qu'il faudrait pour faire ce plat. on dirait qu'on se lève à 2h du matin pour sortir le ragú du four lol. aussi je suis le seul végétarien ici et il n'y a aucun moyen de séparer la viande donc j'ai investi tout mon temps dans quelque chose que je ne peux même pas manger mais je suis excité pour eux :)berrydevAustin, TX04/16/20Wanted pour rendre ce végétarien. J'ai utilisé une livre de Beyond Meat et 16 oz de champignons (blancs et cremini.) J'ai haché finement les champignons dans le robot culinaire, puis je les ai dorés avec Beyond Meat. J'ai également ajouté une cuillère à soupe de tamari et 1/2 cuillère à café de paprika fumé car j'ai omis la pancetta/bacon. J'ai sorti ce mélange et j'ai suivi la recette à partir de là. Le goût était définitivement éteint, mais je soupçonne que ce sera bien quand il sera cuit dans tout le reste avec la sauce ragu. La sauce ragu était délicieuse et incontrôlable. Le tout prend un peu de temps mais c'est un bon projet pour la quarantaine. Tout d'abord, aimez tout ce que Chris Morocco fait. Deuxièmement, c'est délicieux, ça vaut le coup! C'est encore meilleur le deuxième jour réchauffé. Toutes les saveurs se mélangent et c'est délicieux. Les meilleures lasagnes que j'ai jamais eues. Tous ceux avec qui je l'ai partagé étaient d'accord. La recette est assez longue du début à la fin, mais préparer le ragù un jour à l'avance a aidé. Le jour du montage, faites simplement bouillir les pâtes et faites de la béchamel ! Définitivement ma nouvelle recette de lasagne maison. Cette lasagne était absolument terrible, et je suis très frustrée de perdre du temps et des ingrédients de qualité. J'ai suivi la recette à la lettre et c'était incroyablement fade. Pendant que je cuisinais les sauces, elles étaient chacune insipides, mais j'ai supposé qu'elles mûriraient lorsqu'elles seraient cuites ensemble. Malheureusement, ils ne se sont pas améliorés. Je ne le recommande PAS si vous appréciez une sauce à la viande savoureuse avec de la profondeur ou une lasagne avec un soupçon de fromage. La béchamel servait de sauce blanche sans saveur pour rendre le plat coulant. Pensez à essayer la recette de lasagne d'Ina Garten si vous cherchez quelque chose avec n'importe quelle saveur.AnonymeSaint Louis, MO04/06/20C'est beaucoup de travail mais le résultat est une lasagne incroyablement savoureuse. La critique d'une étoile ci-dessous qui dit qu'il est très sec a définitivement fait une erreur car lorsque vous suivez la recette, vous obtenez un produit très humide et riche.sreamesPortland, OR04/06/20 Devez-vous vraiment précuire les nouilles de lasagne? Ce fut un long projet (il est utile de le diviser en deux jours - j'ai fait le ragu le premier jour) mais a de beaux résultats. Regardez la vidéo pour que vos nouilles de lasagne ne collent pas ensemble comme les miennes l'ont fait ! J'ai utilisé une livre chacune des deux viandes et la sauce était encore bien charnue. J'ai réduit de moitié la quantité de béchamel parce que j'avais peu de lait et que le résultat était toujours excellent - il n'y en avait tout simplement pas assez pour la couche supérieure. Restes pendant des jours!bikeinaboxOakland, CA03/31/20A fait exactement cela, mais a divisé la recette en 3 récipients en verre rectangulaires de 6,3 tasses et a gelé puisque nous sommes un ménage de deux. Je viens de réchauffer notre premier récipient en suivant les instructions et c'était incroyable ! Obtiendra 4 portions de chaque récipient. A pris du temps à faire mais les résultats en valent la peine. J'adore qu'il se réchauffe bien après avoir été congelé surtout pendant cette quarantaine COVID! Je ne reviendrai jamais à autre chose qu'à la sauce béchamel! Cela a changé ma façon de voir les lasagnes. Personnellement, j'irai avec un ragoût plus profond la prochaine fois, mais c'est certainement celui à faire et à essayer vous-même!mkbeckwatsonAlabama03/28/20C'est probablement la meilleure lasagne que j'ai eue. Libérez votre journée car cette recette prend du temps à faire. Pour moi, la première fois avec la recette, 10 heures, mais encore une fois, je faisais un double lot pour pouvoir en congeler un, donc tout a pris plus de temps. Trois d'entre nous ont tous eu des secondes et nous n'avons obtenu que 40%. À travers du pain à l'ail, et peut-être un légume et de la salade, et vous pourriez obtenir 15 repas sur un. Donc, pour moi, avec rien de mieux à faire en mars 20, cela en valait la peine! RaibeartMadison Heights, MI03/22/20 J'ai fait ça hier soir et c'était de loin la meilleure lasagne que j'ai jamais faite. J'ai donné 4 étoiles parce qu'il n'inclut pas de mozzarella dans la recette, ce qui est pour moi un blasphème. Aussi, je ne sais pas pourquoi ils ont utilisé l'image ci-dessus ; cela rend les lasagnes complètement desséchées et peu appétissantes (ce qui est loin d'être le cas dans cette recette !). J'ai fini par inclure du fromage mozzarella et ça s'est très bien passé. Sur chaque couche, j'ai ajouté une bonne quantité de fromage mozzarella après le ragoût, et pour la dernière couche, j'ai fait des nouilles à lasagne, la béchamel restante et l'ai garnie de mozzarella/parmesan et d'origan saupoudré. J'adore utiliser de la béchamel à la place de la ricotta, mais je n'ai jamais vraiment été une grande fan de ricotta. Je vais absolument le refaire.dustinjm1643West Sacramento, CA03/21/20Honnêtement, c'était tellement délicieux que je n'ai même pas de mots. Je l'ai fait lors de notre premier jour de quarantaine de coronavirus... a commencé à 12h30 et mangeait à 19h avec tellement de temps passif là-dedans que ce n'était même pas un problème! Je pense que vous ne cuisinez activement que pendant peut-être 2 heures, ce qui est super raisonnable pour les lasagnes. Et c'était TELLEMENT bon. J'ai des restes pour nous faire passer le reste de la semaine !! AnonymeAtlanta, GA16/03/20

Recette de lasagnes du soir à la viande et aux légumes

Il y a quelques semaines, j'ai reçu un e-mail d'une lectrice nommée Pamela, qui m'a dit qu'elle travaillait dans les archives de C&Z. poste de sel, une référence à la lasagne en semaine notre amie Zoe a fait pour nous lorsque nous lui avons rendu visite à Londres. Ai-je déjà partagé cette recette? a demandé Paméla.

La réponse courte est non. La réponse longue est la suivante : j'ai pensé régulièrement aux lasagnes de Zoé depuis lors, mais d'une manière ou d'une autre, l'opportunité de les reproduire ne s'est pas présentée. Tel est le sort, j'ai honte de l'admettre, de 99% des les recettes que je collectionne, parce que je cuisine rarement à partir de recettes, et parce que j'en collectionne quand même un volume impressionnant.

Du four a émergé une lasagne bien équilibrée et savoureuse, satisfaisante mais pas trop riche, qui a nourri une table pleine d'amis reconnaissants.

Mais la note de Pamela était le coup de pouce dont j'avais besoin : j'ai ouvert le tiroir dans lequel je garde mon vieux cahiers, et a trouvé celui qui m'avait accompagné à Londres. J'ai feuilleté les pages, lu les notes que j'avais notées selon les explications de Zoé, et j'ai roulé des yeux : mes gribouillages avaient probablement eu du sens à l'époque, mais cinq ans plus tard, ils étaient devenus plutôt flous, et en particulier, Je n'avais inclus aucune mesure d'ingrédient que ce soit.

Pourtant, le processus global a été documenté, et la fabrication de lasagnes n'est pas science exacte après tout, j'ai donc décidé de l'aile. Quel était le pire qui pouvait arriver ? Et au lieu de cela, le meilleur a fait : du four a émergé une lasagne bien équilibrée et savoureuse, satisfaisante mais pas trop riche, qui a nourri une table d'amis reconnaissants.

Donc si, comme moi, vous avez tendance à négliger le plus manifestement agréable plats dans ta pile de recettes, je ne peux que t'encourager à t'arrêter, et à faire celui-ci.


11 recettes de pâtes que vous devriez faire

A quoi ça sert le week-end si ce n'est pour manger tous les glucides ? Je ne sais pas pour vous mais j'adore les pâtes ! Que ce soit froid et sous forme de salade, ou chaud et chargé de marinara, je suis tout à fait d'accord. C'est pourquoi j'ai rassemblé 11 des meilleures recettes de pâtes de The Chic Site pour vous les essayer ce week-end.

Raviolis au four

Pâtes Pizza Poulet BBQ

Macaroni au fromage et tacos

Pâtes Caprese aux boulettes de viande à la dinde

Pâtes Fajita One Pot

Salade de pâtes minestrone

lasagne mexicaine

Spaghetti carbonara

Salade de pâtes César au chou frisé

Pâtes au pesto de crevettes

Spaghettis et boulettes de viande à la mijoteuse

Tu pourrais aussi aimer:
Buffet de fête du Super Bowl
Repas surgelés à la mijoteuse
Lasagne Grilled Cheese
Vous voulez plus de recettes délicieuses? Dirigez-vous vers Le site chic maintenant! Vous pouvez également vous abonner à mon Chaîne Youtube ou suivez-moi sur Facebook et Instagram.

N'oubliez pas de Pré-commandez mon livre de recettes ICI !!


Lasagne pour 12 millions, s'il vous plaît

John Chandler a un secret, et il le garde soigneusement, de peur qu'un autre ami ou collègue ne lui demande de le préparer pour un dîner.

Chandler est, de jour, un vendeur de 43 ans et père de deux enfants, un "garçon du Sud" autoproclamé qui vit à l'extérieur de Dallas et a grandi sur le football universitaire et le barbecue. En ligne, les fans de Chandler le connaissent différemment : il est le créateur de la meilleure lasagne du monde, une tour obstruant les artères de saucisse italienne sucrée, de bœuf haché et de fromage ricotta qui a régné comme la recette la plus populaire sur AllRecipes.com pendant plus d'une décennie. . Il a obtenu 10 423 évaluations et a été « épinglé » sur Pinterest plus de 25 000 fois. AllRecipes estime que 12 millions de personnes l'ont visionné au cours des cinq dernières années seulement.

Compte tenu de la popularité folle d'AllRecipes.com - il enregistre en moyenne 20 millions de visites chaque mois, selon la société d'analyse SimilarWeb - il est tout à fait possible que la lasagne de Chandler soit la recette la plus populaire sur Internet anglophone.

« Comment calculez-vous cela ? » a demandé Chandler surpris, qui n'a posté qu'un seul autre plat sur AllRecipes depuis le jour où il a soumis la lasagne en 2001. Il n'arrive toujours pas à croire à la popularité de la recette. Ses amis non plus.

"La plupart d'entre eux ne savaient pas que j'avais cette recette", a déclaré Chandler. « Ce n'est pas quelque chose pour lequel je me tape la poitrine. Mais ça fait un brise-glace intéressant, tu sais ?

Les lasagnes semblent hors de propos pour Chandler, qui a grandi à Atlanta, a déménagé dans la banlieue de Dallas il y a une décennie et décrit son héritage comme "entièrement anglo-saxon". Il a appris à cuisiner de sa mère - la lasagne est sa version de sa recette - et a commencé à cuisiner sérieusement en tant qu'étudiant mineur, lorsqu'il a réalisé que les dîners étaient de bons substituts pour les nuits passées en ville.

En 2001, sa petite amie de l'époque, une fervente utilisatrice d'AllRecipes, l'a exhorté à mettre la recette de lasagne en ligne, où d'autres pourraient la préparer et la réviser. Le plat a rapidement obtenu une série de critiques cinq étoiles et s'est hissé au sommet du classement d'AllRecipes. Ses propres soumissions, quant à elles, n'ont jamais tout à fait fait leur chemin.

"Nous y avons mis fin peu de temps après", plaisante Chandler.

Au cours des 12 années qui ont suivi, les lasagnes de Chandler et AllRecipes ont vu leur popularité augmenter à plusieurs reprises. AllRecipes, encore une startup hétéroclite au début des années 2000, a eu du mal à convaincre ses détracteurs qu'Internet était la prochaine frontière de la cuisine. Esmee Williams, maintenant vice-présidente du marketing de la marque, a quitté son emploi dans une société de logiciels qui fabriquait des CD-ROM de recettes en 1999 pour devenir l'employée n ° 18. Des amis ont remis en question le changement de carrière.

"Personne ne comprenait pourquoi les gens voudraient lire les recettes par leurs pairs et non par des chefs professionnels", a déclaré Williams.

Mais l'histoire s'est rangée du côté de Williams. La société de Seattle estime qu'elle compte plus de 7 millions d'utilisateurs enregistrés et 30 millions de visiteurs uniques par an, ce qui en fait le plus grand site de restauration en anglais au monde, devant Food.com, Cooks.com et Taste of Home, qui fonctionnent sur un modèle similaire soumis par un cuisinier à domicile.

"Personnellement, je n'irais pas sur Internet pour trouver une recette, mais je sais que ce n'est pas à la mode", a déclaré Jan Longone, 80 ans, conservateur de la collection d'histoire culinaire américaine à l'Université du Michigan et ami de longue date de Julia. Enfant et James Beard. "Je vais le dire ainsi : dans 20 ans, je serai probablement obsolète."

Elle est définitivement en minorité. Selon une enquête commandée par AllRecipes l'année dernière, les cuisiniers se tournent désormais davantage vers Internet pour les recettes que vers les livres de cuisine ou les membres de la famille. L'année dernière, selon Nielsen, les ventes de livres de cuisine ont chuté pour la première fois depuis 2007.

Cela pourrait signaler une légère rupture par rapport aux 217 années précédentes de l'histoire culinaire américaine, et cela influence sans aucun doute la façon dont les Américains mangent.

Les utilisateurs d'AllRecipes ont tendance à s'adresser aux personnes harcelées et d'âge moyen, qui aiment cuisiner pour leur famille mais se bousculent pour obtenir un dîner rapide du mardi sur la table. Cela signifie qu'ils ont des priorités, a déclaré Williams : ils préfèrent cinq à sept ingrédients qu'ils peuvent trouver dans leur garde-manger ou dans une épicerie de milieu de gamme. Ils veulent de belles images nettes de chaque plat. Ils ne veulent pas passer plus d'une heure à cuisiner.

En conséquence, les plats les plus appréciés d'AllRecipes - ceux qui arrivent en tête de millions de recherches Google, tournent autour de Pinterest et finissent par se retrouver sur d'innombrables tables de cuisine - ont tendance à être classiques et faciles, à la limite de la simplicité. . Juste derrière les lasagnes de Chandler se trouvent une crêpe de base, un pain aux bananes et un biscuit au sucre, chacun composé de sept ingrédients. Le rôti de pot le mieux noté du site, qui en août a été brièvement l'un des contenus les plus discutés sur Facebook, demande deux boîtes de soupe à la crème de champignons, un paquet de mélange de soupe à l'oignon séché et un rôti de 5 livres. C'est ça.

La lasagne de Chandler est l'exception. Il faut 2 heures pour cuisiner, hors temps de préparation, et ses 20 ingrédients coûtent 40 $ dans une épicerie de la région de Washington. Après une heure et demie sur le feu, la sauce a bon goût comme un pot de sauce Bertoli : vive et acide, mais pas particulièrement nuancée. Et la garniture à la ricotta, que Chandler prépare avec du fromage, un œuf et un peu de persil, semble plate à côté, disons, de la sauce béchamel traditionnelle dans certaines parties de l'Italie, ou des variétés teintées de muscade et de menthe qui existent ailleurs sur AllRecipes .

D'autres cuisiniers ont suggéré des centaines d'ajustements : moins de sel et de fenouil, une tasse de vin rouge, une pincée supplémentaire d'assaisonnement italien - même une cure de jouvence saine en gros qui remplace la dinde maigre et la mozzarella faible en gras pour le bœuf haché et le fromage en tranches.

Chandler ne se soucie pas des changements en fait, il en a utilisé certains lui-même. L'un de ses fils est allergique au gluten et sa femme est ce que Chandler appelle une "noix de santé", ce qui l'a obligé à inventer différentes versions du plat. Chandler déteste également suivre des recettes dont il n'avait même jamais mesuré les ingrédients dans les meilleures lasagnes du monde jusqu'à ce qu'il décide de les mettre en ligne.

"J'aime mélanger les saveurs et colorer en dehors des lignes", a-t-il déclaré. « La sauce est meilleure lorsque vous la salez au goût, puis, une fois que vous la préparez, il vous suffit de la parfumer au fur et à mesure. »

Son autre conseil pour les cuisiniers qui veulent faire ses lasagnes : Laissez reposer au frigo une nuit c'est meilleur le lendemain. Et faites attention à qui vous le cuisinez, car vous pourriez finir par le faire régulièrement. Chandler apporte le plat à des événements 12 à 15 fois par an, souvent à la demande de quelqu'un qui découvre que c'est le « meilleur du monde ». Bien qu'il ne parle généralement pas de sa renommée sur Internet, cela revient de temps en temps, comme lorsqu'il a écrit sur Facebook à propos de son interview avec The Post.

"Eh bien regardez-vous tous publiés dans le monde des recettes. Qui savait !?" un ami a écrit.

Chandler a depuis changé sa photo de profil en une illustration d'un chef italien moustachu – il s'avère que facétieux, car fidèle à ses racines géorgiennes, les plats préférés de Chandler à cuisiner sont le steak, le barbecue et "tout ce qui peut aller sur un grill. "

"Je ne suis certainement pas un fin gourmet", a déclaré Chandler, un homme qui a probablement appris autant aux Américains sur les lasagnes que Mario Batali. "Je n'aspire pas à faire partie de 'MasterChef' ou quoi que ce soit. Mais j'adore cuisiner."


Si vous êtes ce que vous mangez, America Is Allrecipes

En 2009, Cook's Illustrated fondateur Christopher Kimball a écrit un éloge funèbre pour Gourmet, le magazine sur papier glacé Condé Nast qui était fermé après près de sept décennies. La publication avait été un foyer pour les personnes qui valorisaient l'expertise culinaire, a écrit Kimball - un endroit avec "le respect pour ceux qui avaient gagné les côtelettes, pour ainsi dire, qui avaient une vie de bons élevage et d'expérience afin de se tenir à la barre culturelle . " À sa place, Kimball a vu une culture culinaire envahie par «un million d'experts instantanés» faisant la promotion d'une cuisine amateur bâclée. "Google" casserole de brocoli "et faites la première recette que vous trouvez", a-t-il écrit. "Je vous garantis que ce sera décevant."

Le premier résultat de Google pour la casserole de brocoli (du moins lorsque j'ai vérifié l'autre semaine, bien que l'algorithme semble changer tous les jours) est un plat d'une cuisinière à domicile nommée Stacy M. Polcyn. « Super Casserole de brocoli et de fromage » nécessite une boîte de soupe à la crème de champignons condensée une tasse de mayonnaise trois paquets de brocoli surgelé 8 onces de fromage cheddar un œuf un quart de tasse d'oignon haché, puis du sel, du poivre et du paprika au goût. Mélangez le tout, faites cuire à 350. Le plat a reçu des centaines de notes cinq étoiles de la part de personnes qui laissent des commentaires suggérant des ajustements (« J'ai ajouté 1 cuillère à café de sel d'ail ») et exprimant leur enthousiasme (« Tout ce que j'ai à dire, c'est MIAM ! »). C'est, bien sûr, de Allrecipes.com.

Dans le monde des agrégateurs de recettes en ligne, Allrecipes est clairement peu glamour. Alors que le site Web rival Epicurious cueille les recettes de Bon appétit et le désormais défunt Gourmet, Allrecipes prend des créations participatives de cuisiniers à domicile, puis les rédige sous une forme standardisée. À l'ère de la description des aliments ornés, Allrecipes privilégie un style maison dépourvu d'ostentation. Le site utilise « stir » ou « cook » au lieu de « sauté » (« parce que c'est un mot français », explique Esmee Williams, vice-présidente de la stratégie de consommation et de marque d'Allrecipes). Les biscuits au sucre sont "faciles". Les crêpes sont « à l'ancienne ». Beaucoup, beaucoup de plats sont « crémeux ».

Et à une époque où les lecteurs de sites Web ambitieux sur l'alimentation sont habitués aux images de plats incroyablement parfaits - chaque micro-vert astucieusement placé par un styliste à la pince à épiler - Allrecipes propose des clichés amateurs de repas amateurs. Le site regorge de gros plans de soupes boueuses, de photos de poivrons farcis qui semblent avoir été capturés dans la lumière crue et impitoyable d'une toilette publique et prise après coup, documentant les innombrables façons dont le fromage fondu peut se figer. C'est tout, Kimball et ses semblables seraient d'accord, extrêmement décevant. C'est aussi peut-être l'instantané le plus précis et le plus démocratique des désirs culinaires américains.

Allrecipes est le site Web de cuisine en anglais le plus populaire au monde. Selon ComScore, en décembre dernier, le site a reçu près de 50 millions de visites, le mois le plus important jamais enregistré par un site de restauration. Grâce à sa maîtrise de l'optimisation des moteurs de recherche, les recettes du site apparaissent constamment en haut des résultats de recherche Google. Si vous cherchez des « recettes de lasagnes », comme je l'ai fait l'autre jour, vous trouverez immédiatement « les meilleures lasagnes du monde », une recette qui est l'un des plats les plus populaires du site Web depuis 15 ans. La recette (qui fait une lasagne parfaitement savoureuse) a été vue plus de 6 millions de fois l'année dernière seulement et a reçu plus de 11 000 notes cinq étoiles. À l'ère des chefs célèbres et des services de livraison de kits de recettes développés par des experts, un plat de pâtes d'un père de Dallas qui décrit son héritage comme "entièrement anglo-saxon" est très probablement le repas le plus cuisiné d'Amérique.

Ce qui est remarquable, ce n'est pas tant la domination d'Allrecipes que l'éloignement du site par rapport à la conversation culinaire dans les médias. Être vivant en 2016, c'est être assailli par les tendances food (au revoir, bonjour au bouillon d'os, poke hawaïen !). Cela signifie lire un Bon appétit article qui vous exhorte à « arrêter de rôtir vos légumes dans un four brûlant » moins d'un mois après avoir lu un Bon appétit article qui vous a dit de faire exactement ça. Cela signifie être bombardé de demandes pour que vous mettiez de côté le chou frisé de l'année dernière et que vous essayiez le chou-fleur, le nouveau « légume végétal » qui « prend en charge votre flux Instagram » parce que, selon un écrivain avec plus qu'un peu de culot, il peut « goûter mieux que le steak.

L'écart entre la nourriture que nous cuisinons et la nourriture dont nous parlons n'a jamais été aussi grand. Culturellement, c'est le même écart qui existe entre Les Américains- l'émission d'espionnage FX intelligente qui semble avoir presque autant de récapitulateurs Internet que de téléspectateurs - et des émissions comme l'immensément populaire et rarement discutée NCIS. Les articles de blog à bout de souffle sur les dernières tendances alimentaires peuvent ressembler à certains coins de critique musicale, pré-poptimisme, lorsque les écrivains seraient obsédés par le dernier groupe de postrock qui utilisait signatures de temps vraiment intéressantes tout en ignorant la grande majorité de la musique que les gens écoutaient à la radio. La nourriture à Allrecipes est le grand public massivement populaire, dont il ne vaut pas la peine d'en parler.

Alors, quels sont les repas que les gens préparent réellement en 2016 ? Un coup d'œil au "hall of fame" du site Web - des recettes qui ont été très bien notées des milliers de fois - offre un aperçu du palais américain contemporain. Il y a des plats qui sonnent à l'ancienne tels que "Boilermaker Tailgate Chili" et "Apple Pie de Grandma Ople". Recipes that dip a toe into flavors beyond middle America generally only get as far as “Baked Chicken Teriyaki” or “Chicken Enchiladas II” (the Allrecipes convention is to number each successive recipe for the same dish as if it’s a Rocheux sequel). There are attempts to reproduce favorite chain meals, such as “Clone of a Cinnabon” and “Restaurant-Style Buffalo Chicken Wings” (the restaurant is Hooters). There is “Chicken Pot Pie IX,” which seems to have vaulted over chicken pot pies I through VIII on the strength of its unimpeachable moistness.

To work your way through the Allrecipes hall of fame, Julie & Julia–style, is to be confronted with an obvious truth: Most people are far more concerned with convenience and affordability than authenticity or novelty. “Baked Ziti I” calls for sour cream in place of ricotta and makes a totally respectable casserole. To make “Zesty Slow Cooker Chicken Barbecue,” all I had to do was throw a few chicken breasts into a slow cooker along with half a bottle of barbecue sauce, a little brown sugar, and some Italian dressing.

Last week, I went to my local grocery store and bought the ingredients for “Awesome Broccoli-Cheese Casserole.” In the midst of a busy weekend—days after moving into a new place, with deadlines looming and unpacked boxes everywhere—it was a relief to just mix together a few ingredients and throw a dish into the oven. The casserole tasted exactly as you’d imagine: an alchemy of salt and lipids designed to flow to the pleasure centers of your brain before, shortly afterward, migrating to the shame centers and then hardening in the arteries. I sheepishly brought the casserole to a birthday potluck. It was unsubtle and unfashionable, a dish no professional would ever promote. My friends, a couple with busy lives and a new baby, took the leftovers home and happily finished them the next day.

For the most part, the hall of fame recipes are dishes that don’t require exotic, expensive ingredients. They’re familiar. They’re unpretentious. More than anything, they’re a reminder that although the conversation about food moves at light speed, with new trends pinging across our social media accounts daily, our actual cooking habits change much more slowly. Tastes are passed down from parents, palates developed over lifetimes. Shifts happen over generations, not weeks.

If “Awesome Broccoli-Cheese Casserole” tastes like a dish from the past, then that’s because it is. “My mom used to make this easy recipe every Thanksgiving when I was little,” Polcyn writes in the recipe description. Now, years later, she continues to make it, despite the fact that it feels a little out-of-date. “Even though I rarely cook with canned condensed soups, I still make this yummy broccoli casserole during the holiday season.”

Of course, this isn’t to say that Allrecipes is entirely indifferent to the oscillations of foodie culture. The cheese-heavy casseroles and slow-cooker roasts show no sign of disappearing, but new recipes are slowly creeping up the list. According to Allrecipes’ Williams, the data shows a slow migration toward fresh fruit and vegetables. Younger cooks are trying more “ethnic food,” experimenting with a Cuban Picadillo or a Thai coconut milk soup. And recently, Williams noticed an unusual ingredient gaining popularity. It was working its way into mashed-potato recipes and even appearing as a main course. “Cauliflower,” she said, “is going crazy.”


AllRecipes.com Appeals to Creative Millennial Chefs and Marketers

Today, more than ever, Millennials are crowdsourcing their peer networks for DIY ideas for their latest kitchen innovations. It’s tough to flip through a social media page without coming across a few dozen photos friends are posting of their latest culinary creations. As Millennials find recipes to be one of the most shareworthy things to post, is it a surprising to think that there could be an entire social media site catered to this food trend?

Allrecipes.com is the digital solution to your Grandmother’s cookbook, offering seamless navigation for recipes, ingredients and desired cooking methods. Millennials love having choices and decisions to make to share their success cooking experiences with their peers.

We know Millennials like to get creative in the kitchen and share recipes. Despite its current high profile, Pinterest isn’t the only way hungry Millennials can find creative and delicious recipes. Allrecipes.com is a global social networking service and forum headquartered in Seattle, Washington. Established in 1997 as a Web 1.0 site, Allrecipes.com has caught on with this new and thriving generation. Users are encouraged to to post recipes, comment and make changes to existing recipes posted. Additionally, users can search for specific recipes, blogs, vote on pictures of dishes and receive awards based on their submissions and results. This gives Millennials the action and participation they are craving.

AllRecipes.com includes tabs to plan your weekly menu, create your own shopping list and view thousands of hand-crafted dishes from the recipe box. What makes the site simple and easy to use is its exploration menu. This allows participants to explore recipes by meal, ingredient and cooking method. It’s perfect for everyone from college Millennials looking for ways to fix inexpensive pasta dishes to Millennial parents seeking on-the-go recipe options.

Millennials love to be recognized, so they will appreciate the AllRecipes.com cook of the week feature with highlights and recipes from a specific community member each week. There are also photos and recipes users can vote on select the featured picture on the site’s homepage. Blogging about cooking experiences is appealing to Millennials almost as much as posting pictures of their finished product. AllReceipes.com shows the most popular blogs this week they are showing “dog food” and “nutritionist needs your recipes” blogs.

For those visual Millennials out there, AllRecipes.com gives easy to follow tutorials on preparing and cooking their favorite recipes. Similar to how-to YouTube videos, these videos walk you through each step to perfect your cooking techniques. Additionally, with each voice-over video it allows chefs at home to cook while listening to the video.

If you’re not buying the success of this website, take a look at this article from the Seattle Times about the “World’s Best Lasagna” recipes that has gotten 12 million views on AllRecipes.com. The article mentions that the recipes has been pinned 10,423 times on Pinterest and gotten 20 million views on their website every month. Though the World’s Best Lasagna recipe involves a 3-hour preparation process and $40 in ingredients, it’s a sure hit with hungry Millennials.

Stephanie Pollack contributed to this post

Photo credit: Liz West via Flickr


Classic Lasagna Recipe with No Boil Noodles

I love lasagna and so I&rsquove been on the hunt for a good recipe. It&rsquos my kid&rsquos favorite meal that I make, but I want all the ease of a normal meal on a busy weeknight. When I want to go a little fancier than my skillet lasagna recipe then I go for the classic lasagna recipe made with no-boil noodles. The no-boil noodles are KEY!

Why no boil noodles? Because they are so easy and you can&rsquot tell the difference once the lasagna is cooked! The key is giving them enough room to expand during the recipe &ndash and making sure you have enough sauce for them to soak up. Lasagna has a reputation for a laborious recipe &ndash and no boil noodles change that conversation.

You can see once you layer your lasagna that it looks like the pan is not quite filled &ndash never fear. It will all fill out.

Once baked, it fills the pan beautifully &ndash and besides a little rippling, no one is the wiser.

If you love lasagna as much as our family &ndash you will love the ease of the no boil noodles. They&rsquore my lasagna best friend. 🙂


Easy Gluten-Free Lasagna (Dairy-Free!)

Ingrédients

SAUCE

  • 1 Tbsp avocado or olive oil
  • 3 cloves garlic, minced
  • 1/4 tsp red pepper flake (optionnel)
  • 1 lb grass-fed ground beef
  • 1/4 tsp sea salt, plus more to taste
  • 2 25-oz jars favorite marinara sauce (or DIY* // we like Organico Bella brand)
  • 1-2 tsp dried Italian herbs (basil and oregano // optionnel)
  • 1-2 tsp sweetener of choice (such as maple syrup, cane sugar, or stevia // optionnel)

CHEESE

  • 2 ¼ cups raw macadamia nuts (or sub slivered blanched almonds or raw cashews soaked for 1 hour in hot water, then drained)
  • 3 ½ Tbsp lemon juice
  • 4 Tbsp nutritional yeast (plus more to taste)
  • 3/4 tsp garlic powder
  • 1/3 scant tsp sea salt
  • 2/3 – 1 cup water (if using soaked cashews, add 1 Tbsp / 15 ml water at a time)

NOUILLES

FOR SERVING optionnel

Instructions

Vidéo

Remarques

Nutrition (1 of 12 servings)

Did You Make This Recipe?

Tag @minimalistbaker on Instagram and hashtag it #minimalistbaker so we can see all the deliciousness!


The World’s Best Lasagna

John Chandler's lasagna has reigned as the most popular recipe on AllRecipes.com for more than a decade. Chandler says he's "definitely not a "foodie" but loves to cook.

John Chandler has a secret, and he guards it carefully, lest yet another friend or co-worker ask him to make it for a dinner party.

Chandler is, by day, a 43-year-old salesman and father of two, a self-proclaimed “Southern boy” who lives outside Dallas and grew up on college football and barbecue. Online, Chandler’s fans know him differently: He is the creator of the World’s Best Lasagna, an artery-clogging tower of sweet Italian sausage, ground beef and ricotta cheese that has reigned as the most popular recipe on AllRecipes.com for more than a decade. It has earned 10,423 ratings and been “pinned” to Pinterest more than 25,000 times. AllRecipes estimates that 12 million people viewed it in the past five years alone.

Given the wild popularity of AllRecipes.com — it averages 20 million visits each month, according to analytics firm SimilarWeb — it’s entirely possible that Chandler’s lasagna is the most popular recipe on the English-speaking Internet.

“How are you calculating that?” asked a startled Chandler, who has posted only one other dish on AllRecipes since the day he submitted the lasagna in 2001. He still can’t believe the recipe’s popularity. Neither can his friends.

“Most of them didn’t know I had this recipe,” Chandler said. “It’s not something I go around beating my chest about. But it makes an interesting icebreaker, you know?”

Lasagna does seem out of character for Chandler, who grew up in Atlanta, moved to the Dallas suburbs a decade ago and describes his heritage as “entirely Anglo-Saxon.” He learned to cook from his mother — the lasagna is his version of her recipe — and began cooking in earnest as an underage college student, when he realized dinner parties made good proxies for nights spent out on the town.

In 2001, his then-girlfriend, an avid AllRecipes user, urged him to put the lasagna recipe online, where others could make and review it. The dish quickly earned a string of five-star reviews and climbed to the top of AllRecipes’ rankings. Her own submissions, meanwhile, never quite caught on.

“We ended it soon after that,” Chandler jokes.

In the 12 years since, both Chandler’s lasagna and AllRecipes itself have seen their popularity balloon several times over. AllRecipes, still a ragtag start-up in the early 󈧄s, struggled to convince its critics that the Internet was cooking’s next frontier. Esmee Williams, now vice president for brand marketing, left her job at a software company that made recipe CD-ROMs in 1999 to become employee No. 18. Friends questioned the career move.

“No one understood why people would want to read recipes by their peers and not by professional chefs,” Williams said.

But history has sided with Williams. The Seattle company estimates it has more than 7 million registered users and 30 million unique visitors annually, which makes it the largest English-language food site in the world, ahead of Food.com, Cooks.com and Taste of Home, all of which operate on a similar home-cook-submitted model.

“I personally wouldn’t go to the Internet for a recipe … but I know that’s not fashionable,” said Jan Longone, the 80-year-old curator of the American culinary history collection at the University of Michigan and a longtime friend of Julia Child and James Beard. “I’ll put it this way: 20 years from now, I’m probably going to be obsolete.”

She is definitely in the minority. According to a survey AllRecipes commissioned last year, cooks now turn more to the Internet for recipes than to cookbooks or family members. Last year, according to Nielsen, sales of cookbooks fell for the first time since 2007.

That could signal a slight break from the previous 217 years of American culinary history, and it undoubtedly influences the way Americans eat. AllRecipes users tend toward the harried and middle-aged, people who enjoy cooking for their families but are hustling to get a quick Tuesday dinner on the table. That means they have priorities, said Williams: They prefer five to seven ingredients that they can find in their pantries or at a mid-range grocery store. They want nice, clean pictures of each dish. They don’t want to spend more than an hour cooking.

No simple recipe

As a result, AllRecipes’ best-loved dishes — the ones that bubble to the top of millions of Google searches, spiral around Pinterest and end up, eventually, on countless kitchen tables — tend to be classic and easy, verging on unsophisticated. Just behind Chandler’s lasagna are a basic pancake, banana bread and sugar cookie, each made with seven ingredients. The site’s top-rated pot roast, which in August was briefly one of the most-discussed pieces of content on Facebook, calls for two cans of cream of mushroom soup, a package of dried onion soup mix and a 5 1/2-pound roast. C'est tout.

Chandler’s lasagna is the exception. It takes 2 1/2 hours to cook, excluding prep time, and its 20 ingredients cost $40 at a Washington area grocery store. After an hour and a half on the stove, the sauce tastes good the way a jar of Bertoli sauce tastes good: bright and acidic, but not particularly nuanced. And the ricotta filling, which Chandler makes with cheese, one egg and a bit of parsley, seems flat next to, say, the bechamel sauce that’s traditional in parts of Italy, or the nutmeg- and mint-tinged varieties that exist elsewhere on AllRecipes. Other cooks have suggested hundreds of tweaks: less salt and fennel, a cup of red wine, an extra pinch of Italian seasoning — even a wholesale healthful makeover that substitutes lean turkey and low-fat mozzarella for the ground beef and sliced cheese.

Chandler doesn’t mind the changes in fact, he has used some of them himself. One of his sons has a gluten allergy, and his wife is what Chandler terms a “health nut,” which has forced him to invent different versions of the dish. Chandler also hates following recipes he’d never even measured the ingredients in the World’s Best Lasagna until he decided to put it online.

“I like blending the flavors and coloring outside the lines,” he said. “The sauce is best when you salt it to taste and then, once you get it going, just flavor it as you go.”

His other advice for cooks who want to make his lasagna: Let it sit in the fridge overnight it’s better the next day. And be careful whom you cook it for, because you could end up making it regularly. Chandler takes the dish to events 12 to 15 times a year, often at the request of someone who discovers it’s the “world’s best.” Although he generally doesn’t let on about his Internet fame, it comes up from time to time — such as when he wrote on Facebook about his interview with The Post.

“Well look at you all published in the recipe world. … Who knew!?” one friend wrote.

Chandler has since changed his profile picture to an illustration of a mustachioed Italian chef — facetiously, it turns out, because true to his Georgia roots, Chandler’s favorite things to cook are steak, barbecue and “anything else that can go on a grill.”

“I’m definitely not a foodie,” said Chandler, a man who has probably taught Americans as much about lasagna as Mario Batali has. “I don’t have aspirations to be on ‘MasterChef’ or anything. But I love to cook.”

World’s Best Lasagna (Tweaked)

12 servings.

According to AllRecipes.com, this is the website’s most popular recipe and possibly the most viewed among English-language sites. We tested it with a few tweaks to reduce the sodium, as recommended by many comments attached to the original recipe. MAKE AHEAD: You’ll have leftover sauce, which can be refrigerated for up to three days or frozen for up to three months. The unbaked lasagna can be refrigerated for up to two days, or it can be wrapped well and frozen for up to three months. Defrost in the refrigerator before baking. Adapted from a recipe by AllRecipes.com member John Chandler of Dallas and from its accompanying AllRecipes.com video.

1 pound sweet Italian sausage, casings removed

12 ounces lean ground beef

1/2 cup minced white or yellow onion

2 cloves garlic, coarsely chopped or minced

28 ounces canned, no-salt-added crushed tomatoes and their juices

12 ounces canned, no-salt-added plain tomato paste

13 ounces canned, no-salt-added plain tomato sauce

1 1/2 teaspoons ground dried basil

1 teaspoon Italian seasoning blend

2 teaspoons kosher salt, plus more for the cooking water

1/4 cuillère à café de poivre noir fraîchement moulu

1/4 cup chopped fresh flat-leaf parsley, plus more for garnish

12 pieces dried lasagna pasta (each 2 1/2 to 3 inches wide and about 13 inches long)

1 pound part-skim ricotta cheese

12 ounces low-fat mozzarella cheese, sliced

3/4 cup freshly grated Parmigiano-Reggiano cheese, plus more for optional garnish

Heat the sausage in a large Dutch oven over medium-high heat. Cook for 4 to 6 minutes, using a spatula to break up any large clumps, until the meat is browned with no trace of pink. If desired, drain and discard the fat. Add the ground beef, onion and garlic, stirring to combine cook until the beef is thoroughly browned and the onion has softened, breaking up any clumps as needed.

Stir in the crushed tomatoes and their juices, tomato paste, tomato sauce and water, then add the sugar, basil, fennel seed, Italian seasoning blend, 1 1/2 teaspoons of the salt, the pepper and half of the parsley, stirring to incorporate. Cover and cook for about 1 1/2 hours, stirring occasionally. The yield is about 6 1/2 cups.

Meanwhile, bring a large pot of water to a boil over high heat. Add a generous pinch of salt and then the lasagna. Cook not quite as long as the package directions indicate, so the noodles are al dente. Drain and rinse under cool water separate them and lay them on a clean surface.

Combine the ricotta, egg, the remaining parsley and the remaining 1/2 teaspoon of salt in a mixing bowl until well incorporated.

Préchauffer le four à 375 degrés. Have a 9-by-13-inch baking dish at hand.

Spread 1 1/2 cups of the sauce evenly over the bottom of the baking dish, then arrange half of the cooked lasagna noodles lengthwise so they completely cover the sauce, overlapping them a bit. Use an offset spatula to spread half of the ricotta mixture over the noodles, then use half of the mozzarella slices to completely cover the ricotta layer. Spread 1 1/2 cups of the sauce over the mozzarella, then scatter half of the Parmigiano-Reggiano evenly over the sauce.

Next, repeat the layers using the remaining lasagna noodles, the remaining ricotta mixture and the remaining mozzarella slices. Top with 11/2 cups of the sauce, spreading it to cover the mozzarella, then scatter the remaining Parmigiano-Reggiano cheese evenly over the sauce.

Use cooking oil spray to coat the underside of a piece of aluminum foil large enough to cover the lasagna seal the foil tightly around the edges of the baking dish. Bake for 25 minutes, then remove the foil and bake for 25 minutes so the lasagna’s top layer of cheese is nicely browned on top.

Cool for 15 minutes before serving. If desired, garnish with parsley and Parmigiano-Reggiano cheese.

Per serving: 530 calories, 33 g protein, 63 g carbohydrates, 15 g fat, 8 g saturated fat, 100 mg cholesterol, 760 mg sodium, 4 g dietary fiber, 9 g sugar.


The world's most famous lasagne: How John Chandler's pasta recipe went viral

John Chandler has a secret, and he guards it carefully, lest yet another friend or co-worker asks him to make it for a dinner party.

Chandler is, by day, a 43-year-old salesman and father­-of-two, a self-proclaimed “Southern boy” who lives outside Dallas, Texas, and grew up on college football and barbecue.

Online, Chandler’s fans know him as the creator of the World’s Best Lasagna, an ­artery-clogging tower of sweet Italian sausage, ground beef and ricotta cheese that has reigned as the most popular recipe on AllRecipes.com for more than a decade. It has earned 10,423 ratings and been “pinned” to Pinterest more than 25,000 times. AllRecipes estimates that 12 million people have viewed it in the past five years alone.

Given the wild popularity of AllRecipes.com – it averages 20 million visits each month, according to analytics firm SimilarWeb – it’s ­entirely possible that Chandler’s lasagne is the most popular recipe on the English-speaking internet.

Chandler, who since the day he submitted the lasagne in 2001 has posted only one other dish on AllRecipes (and it’s the lasagne’s sauce billed as the World’s Best Pasta Sauce!), can’t believe the recipe’s popularity. Neither can his friends. “Most of them didn’t know I had this recipe,” Chandler says. “It’s not something I go around beating my chest about. But it makes an interesting icebreaker, you know?”

Lasagne does seem out of character for Chandler, who grew up in Atlanta, moved to the Dallas suburbs a decade ago and describes his heritage as ­“entirely Anglo-Saxon”. He learned to cook from his mother – the lasagne is his version of her recipe – and began cooking in earnest as a student.

In 2001, his then-girlfriend, an avid AllRecipes user, urged him to put the lasagne recipe online. The dish ­quickly earned a string of five-star reviews and climbed to the top of AllRecipes’ rankings. His girlfriend’s submissions never quite caught on. “We ended it soon after that,” Chandler jokes.

In the 12 years since, both Chandler’s lasagne and AllRecipes itself have seen their popularity balloon. AllRecipes, still a ragtag start-up in the early Noughties, struggled to convince its critics that the internet was cooking’s next frontier. Esmee Williams, now vice-president for brand marketing, left her job at a software company that made recipe CD-Roms in 1999 to ­become employee No 18. Friends questioned the career move.

“I got a lot of sand kicked in my face,” Williams says. “The internet was young. People didn’t think it would succeed. No one understood why people would want to read recipes by their peers and not by professional chefs.”

Seattle-based AllRecipes celebrated its 15th anniversary last year and estimates it has more than seven million registered users and 30 million unique visitors annually, which makes it the largest English-language food site in the world, ahead of Food.com, Cooks.com and Taste of Home, all of which operate on a similar home-cook-submitted model.

“I personally wouldn’t go to the internet for a recipe. but I know that’s not fashionable,” says Jan Longone, 80-year-old curator of the American culinary history collection at the University of Michigan and a long-time friend of Julia Child and James Beard. “I’ll put it this way: 20 years from now, I’m probably going to be obsolete.”

Longone is in the minority. According to a survey which AllRecipes commissioned last year, cooks now turn more to the internet for recipes than to cookbooks or family members. AllRecipes’ users tend toward the harried and middle-aged, people who enjoy cooking for their families but are hustling to get a quick dinner on the table.

That means they have priorities, said Williams: they prefer five to seven ingredients that they can find in their kitchen cupboards or at a convenience store. They want nice, clean pictures of each dish. They don’t want to spend more than an hour cooking.

As a result, AllRecipes’ best-loved dishes – the ones that bubble to the top of millions of Google searches, spiral around Pinterest and end up, eventually, on countless kitchen tables – tend to be classic and easy, verging on ­unsophisticated. Just behind Chandler’s lasagne are a basic pancake, banana bread and sugar cookie, each made with seven ingredients.

The site’s top-rated pot roast, which in August was briefly one of the most-discussed pieces of content on Facebook, calls for two cans of cream of mushroom soup, a packet of dried onion soup mix and a five-and-a-half-pound roast. C'est ça.

Chandler’s lasagne is the exception. It takes two-and-a-half hours to cook, excluding preparation time, and its 20 ingredients cost around £25 (to serve 12 people). After an hour-and-a-half on the stove, the sauce tastes good the way a jar of Bertoli sauce tastes good: bright and acidic, but not particularly nuanced. And the ricotta filling, which Chandler makes with cheese, one egg and a bit of parsley, seems flat next to, say, the bechamel sauce that’s traditional in parts of Italy, or the nutmeg-and mint-tinged varieties that exist elsewhere on AllRecipes.

Other cooks have suggested hundreds of tweaks: less salt and fennel, a cup of red wine, an extra pinch of Italian seasoning – even a wholesale, healthy makeover that substitutes turkey and low-fat mozzarella for the ground beef and sliced cheese.

Chandler uses some of the variants himself – one of his sons has a gluten allergy, and his wife is what Chandler terms a “health nut”, which has forced him to invent different versions of the dish. He also hates following recipes – he’d never even measured the ingredients in the World’s Best Lasagna until he decided to put it online.

“I like blending the flavours and colouring outside the lines,” he says. “The sauce is best when you salt it to taste and then, once you get it going, just flavour it as you go.”

His other advice for cooks who want to make his lasagne: let it sit in the fridge overnight it’s better the next day. And be careful whom you cook it for, because you could end up making it regularly. Chandler takes the dish to events 12 to 15 times a year, often at the request of someone who discovers it’s the “world’s best”. He generally doesn’t let on about his internet fame, but it comes up from time to time.

He has since changed his profile picture to an illustration of a mustachioed Italian chef – facetiously, it turns out because, true to his Georgia roots, Chandler’s favourite things to cook are steak, barbecue and “anything else that can go on a grill”.

“I’m definitely not a foodie,” says Chandler, a man who has probably taught Americans as much about lasagne­ as Mario Batali has. “I don’t have aspirations to be on MasterChef or anything­. But I love to cook.”

A version of this article appeared in The Washington Post read the recipe at: http://bit.ly/1dlm5i6